pointeur

Jésus portait lui-même sa croix pour aller au lieu dit du “ Crâne ”, en hébreu “ Golgotha ”.(Jn 19, 17)

Etrangement la croix est absente mais on observe les traces et l’écrasement qu’elle inflige au dos du Christ. Le corps est à moitié enfoncé dans le socle, le chemin est de plus en plus pénible. La crucifixion est proche. Seule sculpture dépassant du socle, le visage est au dessus du vide : angoisse et vertige du supplicié. La couronne comporte des roses qui annoncent la résurrection à venir.

photos_projets

p
o
r
t
e
m
e
n
t

d
e

c
r
o
i
x

35x25
2001
rs-114

mystère douloureux
bouton-suivant bouton_play bouton_precedent